fil d'actualité - actualité moto  |  essais moto - essais maxi scooter - essais scooter 125 - essais auto  |  tests pneu, tourisme, sport, salons : nos dossiers
Mercredi 20 août 2014 · 8:49
17e année

 

Kawasaki : 1ère victoire au Bol d'Or à Magny Cours

Publié par la rédaction le 15 avril 2012 Kawasaki a remporté ce week-end au Bol d'Or la victoire dans les deux catégories. Après 24 heures de course, la SRC Kawasaki n°11 passe la ligne d'arrivée avec 1 minute 41 d'avance sur la Suzuki n°1 sur SERT. Première victoire pour Kawasaki à Magny-Cours.

L'équipe du SERT a fait 22 heures de course à deux pilotes. Après la chute de Vincent Philippe qui s'est cassé la clavicule dans les deux premières heures, Anthony Dehalle et Fabien Forêt ont fait la course seuls face au trio SRC Kawasaki composé de Julien Da Costa, Grégory Leblanc et Olivier Four. A une demi-heure de la fin, la Yamaha du YART passait celle du GMT 94 longtemps troisième pour la dernière marche du podium. La météo incertaine a entretenu le tension tout au long du week-end dans la Nièvre.

La BMW n°99 a abandonné avant la tombée de la nuit après une grosse chute de Damian Cudlin qui détruisait une nouvelle fois la moto, comme cela s'était passé lors des essais. Il ne restait que la Kawasaki et la Suzuki pour viser la victoire, les deux pilotes Suzuki sont remontés sur la Kawasaki toute la nuit et a même repris la tête au lever du jour avant de laisser filer la Kawasaki au gré des changements des ravitaillements, des dépassements des attardés et de quelques petites erreurs. Pour la troisième place, on retiendra la remontée de Igor Jerman au guidon de la Yamaha du YART qui finira par passer David Checa sur la R1 du GMT94 pour s'emparer de la troisième marche du podium. En Superstock, c'est aussi une Kawasaki qui s'impose, la n°24 du 3D Endurance (équipe Nivernaise) devance finalement la BMW du team Penz 13 Kraftwerk Herpigny Racing.

Top 5 du Bol d'Or 2012 :
1 Kawasaki SRC (Dacosta/Leblanc/Four), 781 tours
2 Suzuki Endurance Racing Team (Philippe/Delhalle/Forêt) à 1:41.055
3 Monster Energy Yamaha YART (Jerman/Martin/Giabbani) à 5 tours
4 Yamaha GMT 94 Michelin Yamalube (Checa/Foray/Lagrive) à 0:55.264
5 Yamalube Folch Endurance (Ribalta Bosch/Dos Santos/Tizon Ibanez) à 16 tours

Olivier Four, SRC Kawasaki, qui a passé la ligne d'arrivée au guidon de la n°11 «C'est ma troisième victoire, les trois sont très différentes. Pour nous, c'est une continuité avec la victoire au Mans en 2011. Je manque de rythme sur le sec donc j'ai moins roulé que mes camarades au début. Ma mission c'était de donner le meilleur sous la pluie»

Julien Da Costa, SRC Kawasaki «A un moment, je me suis dit que si le SERT l'emportait, j'arrêterais l'endurance ! Heureusement, on a gagné. Les voir enquiller des tours à deux, ça en a épaté plus d'un. On a fait notre course, on a essayé de leur mettre la pression ou de les distancer. On s'est dit que si on creusait l'écart, ça porterait ses fruits en fin de course. En fait, ils n'ont jamais cédé. On a hésité sur des choix tactiques dans la nuit et ils sont revenus progressivement. Il fallait tout refaire mais finalement on a eu le dernier mot. On est allé au maximum à chaque fois.»

Grégory Leblanc, SRC Kawasaki «C'est une victoire qui a été très compliquée. Il faut féliciter Anthony Delhalle et Fabien Forêt qui nous ont donné du fil à retordre. On a dû pousser toute la nuit. Sous la pluie, on a envoyé notre grenouille, Olivier Four, pour finir la course. Moi je n'ai fait que des relais sur le sec.»

Vincent Philippe, SERT «J'ai la clavicule cassée, la même qui s'était brisée au Mans. Je pense que je vais devoir passer sur le billard cette fois. J'ai commis une petite erreur d'appréciation de l'état de la piste. Cela nous coûte la victoire, je m'en excuse. Je tire mon chapeau à mes deux coéquipiers qui ont fait un truc de dingue pendant 20 heures. Avec une mention pour Fabien Forêt, qui est quand même en tête d'un championnat du monde de vitesse, qui vient nous donner un coup de main pour le Bol d'Or et qui a tenu mentalement. Bravo à lui et Anthony Delhalle ainsi qu'à toute l'équipe.»

Fabien Forêt, SERT «Je m'en rappellerais de ce Bol d'Or, c'est sûr. Je félicite Anthony Delhalle et je suis désolé que Vincent Philippe soit tombé et se soit blessé. La Kawasaki mérite sa victoire. Je remercie l'équipe et le team-manager, Dominique Méliand. J'ai donné tout ce que j'ai pu, je ne regrette rien et je suis vraiment très fatigué.»

Anthony Delhalle, SERT «Quand j'ai appris la chute et la blessure de Vincent Philippe, j'ai essayé d'occulter ce fait de course. J'ai pris la moto après les réparations et je n'ai pas pensé qu'on était deux pour le restant de la course. Je me suis donné à fond sur tous les relais. Avec les conditions climatiques, on savait que ça pouvait basculer très vite. Il fallait y croire. C'est horrible de faire un choix de pneus qui engage mon coéquipier. La lecture de la piste était difficile. Le coeur battait fort au moment de donner les informations sur la piste.»

Igor Jerman, YART «On pensait à attraper le GMT pendant toute la course. Au dernier relais, le team-manager m'a demandé de continuer, je n'en pouvais plus mais je suis reparti. J'ai poussé jusqu'à la limite et finalement je l'ai rattrapé.»


bol d or 2012 podium bol d or 2012 src kawasaki

Précédentes actualités

SRC Kawasaki en tête du Bol d'Or 2012 à minuit
Après 9 heures de course et finalement pas autant que pluie qu'on pouvait le craindre, la machine n°11 du team SRC Kawasaki devance la Suzuki du SERT et la Yamaha du GMT 94. La BMW n°99 du motorrad France a abandonné après une grosse chute à château d'eau
le 15 avril 2012
Le SERT partira en pole position au Bol d'Or 2012
Vincent Philippe est toujours le seul pilote à avoir passé sous les 1'40 à Magny-Cours. Il s'élancera avec Anthony Delhalle et Fabien Forêt de la pole position, la SRC Kawasaki et Yamaha France GMT94 se sont rapprochés lors de cette seconde séance
le 13 avril 2012
La Suzuki du SERT la plus rapide en qualifications
La machine championne du monde signe les deux meilleurs chronos de la première séance de qualifications avec Vincent Philippe en 1'39''769 et Fabien Forêt en 1'40''256. En moyenne, le SERT est une demi-seconde plus rapide que SRC Kawasaki et Yamaha GMT94.
le 13 avril 2012

Bol d'Or Kawasaki circuit de Magny-Cours SERT Suzuki

Commentez cet article :

Pour commenter cet article, vous devez vous inscrire ou vous connecter.

Dernières actualités endurance

SRC Kawasaki en tête du Bol d'Or 2012 à minuit
Après 9 heures de course et finalement pas autant que pluie qu'on pouvait le craindre, la machine n°11 du team SRC Kawasaki devance la Suzuki du SERT et la Yamaha du GMT 94. La BMW n°99 du motorrad France a abandonné après une grosse chute à château d'eau
le 15 avril 2012.
Le SERT partira en pole position au Bol d'Or 2012
Vincent Philippe est toujours le seul pilote à avoir passé sous les 1'40 à Magny-Cours. Il s'élancera avec Anthony Delhalle et Fabien Forêt de la pole position, la SRC Kawasaki et Yamaha France GMT94 se sont rapprochés lors de cette seconde séance
le 13 avril 2012.
La Suzuki du SERT la plus rapide en qualifications
La machine championne du monde signe les deux meilleurs chronos de la première séance de qualifications avec Vincent Philippe en 1'39''769 et Fabien Forêt en 1'40''256. En moyenne, le SERT est une demi-seconde plus rapide que SRC Kawasaki et Yamaha GMT94.
le 13 avril 2012.